Le R.P. Sosthène-M. Ledoux OSM (Servites de Marie)

L'ordre des Servites de Marie, parfois nommés Serfs de la Vierge (en latin Ordo Servorum Beatae Virginis Mariae), en sigle : OSM ou o.s.m., est un ordre mendiant de l'Église catholique romaine, créé en Toscane (Italie) au XIIIe siècle. À la vie contemplative, ils mêlent l'apostolat sous toutes ses formes (prédication, enseignement, mission, etc.). Dans l'ordre, tous sont frères et plusieurs sont frères-prêtres. Ils sont aujourd'hui environ un millier répartis sur les cinq continents.


La plus grande partie des textes viennent du livre intitulé « La plus affligée des mères ou manuel de dévotion aux Douleurs de Marie » (1888) de R.P. S.-M. Ledoux, de l’Ordre des Servites de Marie.
C’est avec cet auteur que vous trouverez la nourriture la plus riche pour alimenter votre méditation, vos oraisons et que vous pourrez entrapercevoir l’abîme des Douleurs de notre Mère, endurées pour notre salut, avec son Fils Premier Né, le Sauveur.

 


 

La plus affligée des Mères ou Manuel de dévotion aux Douleurs de Marie

La plus affligée des Mères, ou Manuel de dévotion aux Douleurs de Marie, contenant plus de cinq cents méditations ou considérations d'après les saints docteurs et les écrivains ascétiques... par le R. P. S.-M. Ledoux

Exercices principaux

Pour le Premier Vendredi de chaque mois

La désolation de Marie, en Douze considérations
La désolation de Marie dans la privation de son Jésus ;
Désolation de Marie dans sa maison froide et vide de Jésus ;
Désolation de Marie, obligée de vivre au milieu d'un peuple malveillant ;
Désolation de Marie visitant les lieux sanctifiés par les souffrances de son Fils ;
Désolation de Marie en pensant à la ruine de sa nation ;
Désolation de Marie en pensant aux contradictions que devait subir la doctrine de Jésus-Christ ;
La désolation de Marie à la pensée des oppositions que devaient soulever les préceptes divins ;
Désolation de Marie à la pensée des persécutions qui attendaient les disciples de son Fils Jésus ;
Désolation de Marie à la pensée du sang de Jésus répandu inutilement pour le plus grand nombre des hommes ;
Désolation de Marie en pensant aux dissensions qui devaient désoler l'Église, épouse de son Jésus ;
– Désolation de Marie en pensant au triomphe de l'impiété et de l'erreur
;
Marie Reine des martyres.

(d'après le P.B. Troscia,
de l’Ordre des Servites de Marie)

Pour tous les jours du mois

(par le Père Ventura. Général des Théatins)



LES FONDEMENTS

Il faut le reconnaître, le RP Ledoux n’a pas une écriture ample, souple et agréable. Mais il est le seul auteur en langue française, à ma connaissance, qui ait exposé, fouillé devrai-je dire, les Douleurs de la Vierge, avec autant de profondeur. Si parfois son insistance sur les souffrances peut nous agacer, force est de constater, qu’après d’autres lectures, ses écrits demeurent ceux qui nous ont le plus appris sur les Douleurs de notre Mère. Ce sont notamment ces « Fondements » qui nous font le plus méditer sur le vécu de notre Mère et entrevoir le réel abîme de ses sacrifices. Si vous voulez vraiment commencer à comprendre le vécu réel de la Vierge des Douleurs, selon l’expression hispanique, leur lecture est incontournable. Et naturellement, vous y reviendrez de temps à autre, au moins en partie selon la grâce qui vous guide, car c’est dans ces méditations que vous trouverez votre nourriture la plus substantielle.


Première partie : Le Mystère des Douleurs de la Très Sainte Vierge Marie.

Deuxième partie : Principes et Notions sur la Dévotion à Notre-Dame des Douleurs.

Toisième partie : Sentiments et Exercices intérieurs formant l'Esprit de la Dévotion à Notre-Dame des Douleurs