Prière à la Mère des Douleurs
du Vénérable Marie-Dominique Barbagli

Ô

Vierge toute brûlante d'amour, ô Marie, Mère des Douleurs !

Je suis très indigne de demeurer en votre présence. Mais, considérant que vous êtes la Mère de miséricorde, la Consolatrice des affligés, la trésorière des grâces, je recours à Vous de toutes les forces de mon âme, de toute l'affection de mon pauvre cœur.

J'espère obtenir ce que je viens vous demander, à savoir : une vraie contrition de mes péchés si nombreux, qui me rappelle tant d'ingratitude, et une vraie douleur d'avoir offensé Jésus, qui n'a pas cessé de me combler de bienfaits depuis qu'Il ne m'a créé.

 

 

F

aites, ô ma tendre Mère, que cette douleur soit semblable à celle que vous avez ressentie en perdant votre Fils chéri ; percez mon cœur ingrat de ce glaive si acéré qui transperça le vôtre ; obtenez-moi la persévérance finale, afin que je puisse faire la mort des justes ; faites que souvent ma pensée se porte vers la tombe, afin d'avoir toujours ainsi sous les yeux le souvenir de mon néant.

Si j'obtiens ces grâces par votre intercession, ma Mère chérie, je pourrais alors être plus fidèle à votre Fils bien-aimé, et j'espère un jour jouir de Vous dans le Royaume des bienheureux.

À Vous je le demande, ô ma bonne Mère, de vous je l'attends, parce que vous êtes la Mère du Sauveur : en Vous je mets ma confiance.

 

Ainsi soit-il.

 

Vénérable Marie-Dominique Barbagli

 

 

 

PDFtélécharger en PDF...