Prière d'abandon et de confiance à
Notre Dame des Douleurs

Ô

Vierge mille fois bénie ! Mère très affligée ! Reine des martyrs ! Vous qui, sans fuir le danger, êtes restée debout au pied de la Croix, contemplant l'agonie de votre Fils mourant ; par le glaive de Douleur qui alors transperça votre âme, par les souffrances continuelles de votre vie d’affliction, et par les joies ineffables qu’elles vous ont procurées, daignez abaisser sur moi un regard de compassion et de tendresse maternelle.

Me voici à genoux devant votre image pour vénérer vos saintes Douleurs et pour déposer ma demande, avec une confiance enfantine, dans la charité de votre Cœur blessé.

Je vous prie, ô ma Mère, de plaider continuellement ma cause près de votre Fils. Par les mérites de sa très sainte Passion et de sa mort, en union avec les tortures que vous avez subies au pied de la Croix, touchez son Cœur sacré, de façon que je puisse être sûr de voir ma demande couronnée de succès.

Vers qui me réfugierai-je dans mes besoins, dans mes malheurs, si ce n'est vers vous, ô Mère de miséricorde, qui, ayant été ici pleinement abreuvée et de l'amertume de la Passion de votre Fils, pouvez plus que tout autre vous intéresser à mon sort et avoir pitié de moi, pauvre exilé, encore condamné à gémir dans cette vallée de larmes ?

Rappeler à Jésus que vous êtes notre vie, notre douceur, notre espérance, et obtenez je vous prie, ce que je demande par Jésus-Christ Notre Seigneur, si ce n'est pas contraire à mon salut.

Ainsi soit-il.

 

 

 

PDFtélécharger en PDF...