Prière affectueuse à Notre Dame des
Douleurs pour le salut de l'âme

B

ien-aimée Mère de compassion, par l'amour ardent qui vous porta à suivre Jésus sur le mont du Calvaire, et à l’y voir souffrir et mourir au milieu de terribles angoisses ; par l’amère souffrance que votre âme éprouva alors, et par les larmes précieuses que vous avez répandues au moment de la mort très douloureuse de votre Fils unique, ayez pitié de mon âme ! Prenez-la sous votre protection, ô Vierge pleine de douleurs, cette âme que votre Fils a rachetée de son sang et vous, ô Marie, de vos larmes. Oui, ayez compassion de cette pauvre âme, qui se tourne vers vous, la Médiatrice la plus puissante auprès de Jésus, notre Sauveur.

Perdu une fois, on est perdu pour toujours ; ne m'abandonnez donc pas, Marie, quoi que je le mérite à cause de mes péchés ; mais dans votre bonté et sollicitude, Reine des martyres et Mère de miséricorde, sauvez-moi.

Ne m'abandonnez pas, pauvre pêcheur, et souvenez-vous que vous m'avez adopté comme enfant au pied de la Croix.

Puisque vous secourez même ceux qui ne vous cherchent ni ne vous implorent, comment pourriez vous me refuser l'aide que je vous demande chaque jour, à chaque heure, à chaque instant de ma vie ?

Ô Vierge de Douleurs, ne me rejetez pas, je vous en conjure, sauvez mon âme ; je vous en prie, par les mérites de vos Douleurs.

Ainsi soit-il.

 

 

 

 

PDFtélécharger en PDF...