Prière à la Reine des Martyrs
pour obtenir les grâces les plus importantes
de la vie chrétienne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

I

Reine des martyrs, par le glaive de Douleur qui transperça votre âme à la prophétie de Siméon, obtenez-moi la grâce de garder profondément dans mon cœur, toute ma vie et à l’heure de ma mort, le souvenir de la vie et de la mort de Jésus-Christ.

Ave Maria.

Ô Mère, fontaine d'amour, faites que je sente toute la force de votre douleur et que je pleure avec vous.

 

 

 

II

Reine des martyrs, par la Douleur que vous avez éprouvée lorsque votre Fils divin fut recherché par Hérode, qui voulait le mettre à mort, et par les fatigues que vous avez endurées pendant la fuite et le séjour en Égypte, obtenez-moi la grâce de supporter avec patience les ennuis et les misères de cette vie jusqu'à ma dernière heure.

Ave Maria.

Ô Mère, fontaine d'amour, faites que je sente toute la force de votre douleur et que je pleure avec vous.

 

 

 

III

Reine des martyrs, par la Douleur profonde que vous avez endurée à la perte de votre divin Enfant dans le temple, et par les courses multipliées que vous avez faites à sa recherche pendant ces trois jours, obtenez-moi la grâce de rechercher Dieu en tout et de ne perdre jamais son amitié.

Ave Maria.

Ô Mère, fontaine d'amour, faites que je sente toute la force de votre douleur et que je pleure avec vous.

 

 

 

IV

Reine des martyrs, par la Douleur que vous avez éprouvée à la rencontre de votre Fils couvert de plaies et chargé du fardeau de sa Croix, obtenez-moi la grâce de porter ma croix avec résignation jusqu'à la mort, imitant Jésus et le suivant partout.

Ave Maria.

Ô Mère, fontaine d'amour, faites que je sente toute la force de votre douleur et que je pleure avec vous.

 

 

 

V

Reine des martyrs, par la Douleur que vous avez endurée en voyant votre divin Fils suspendu à la Croix et y mourir, obtenez-moi la grâce de mourir à toute passion terrestre et de ne désirer rien d'autre que la patrie éternelle.

Ave Maria.

Ô Mère, fontaine d'amour, faites que je sente toute la force de votre douleur et que je pleure avec vous.

 

 

 

VI

Reine des martyrs, par la Douleur que vous avez ressentie lorsque le fer de la lance perça le Cœur de votre divin Fils et lui ouvrit le côté, obtenez-moi la grâce de ne blesser jamais d'un péché mortel ni le très doux Cœur de Jésus ni le vôtre, ô Mère immaculée.

Ave Maria.

Ô Mère, fontaine d'amour, faites que je sente toute la force de votre douleur et que je pleure avec vous.

 

 

 

VII

Reine des martyrs, par la Douleur que vous avez endurée lorsque vous fûtes obligée de vous séparer de votre Fils unique déposé dans le tombeau, obtenez-moi le salut éternel, fruit de sa Passion.

Ave Maria.

Ô Mère, fontaine d'amour, faites que je sente toute la force de votre douleur et que je pleure avec vous.

 

 
Vierge Marie, par les mérites de vos Douleurs,
Faites-nous participer aux joies du Ciel.
Allons et montons sur la montagne du Seigneur ; et voyez si il y a une douleur comparable à la mienne.

Prions : Ô Mère affligée, ô Cœur douloureux, vous qui vous êtes abîmée dans les plaies adorables de votre divin Fils, ne repoussez pas ma faible prière, et obtenez pour moi de Jésus la grâce de sa Miséricorde divine, car ce n'est que de lui et de votre amour maternel que j'attends les fruits de sa précieuse Rédemption.

Ainsi soit-il.

 

 

 

 

PDFtélécharger en PDF...