Prière à Notre Dame des Douleurs
pour obtenir la conversion des pêcheurs

Ô

Vierge affligée !

Très chère Mère ! Pourquoi vous êtes-vous tenus debout au pied de la Croix, si ce n'est par amour pour Jésus, par amour pour les pêcheurs ? Comme Jésus au milieu des horreurs du Calvaire, vous n'avez pas hésité à vous offrir vous-même pour ces pauvres pêcheurs. Alors par le sang de Jésus, par vos larmes, par ses tortures et par vos Douleurs, du haut du ciel regardez ces malheureux et conduisez-les près de votre Fils mourant, pour que leur repentir et leur persévérance puissent lui procurer un triomphe éclatant. Et surtout présentez lui, pour qu'il leur accorde le pardon, mes parents, mes amis et tous ceux qui honorent vos saintes Douleurs. Souvenez-vous, Mère chérie, de cette parole de Jésus : « j'ai soif. » Et de quoi eut-il soif ? Du salut des âmes. N'oubliez pas qu'il pria pour ses exécuteurs et qu'il remit au larron mourant toutes les fautes dont il s'était rendu coupable parce qu'il avait imploré son pardon.

Rappelez-vous aussi, ô tendre Mère, que ce fut au cours de l'agonie de notre Sauveur, au cours de vos douleurs indicibles, que Jésus prononça ces merveilleuses paroles : « Marie, voilà votre fils. — Fils, voilà votre Mère. » Oui, nous sommes vos enfants, vous êtes notre Mère : les pêcheurs sont vos enfants, vous êtes leur mère. C'est à votre cœur plein d'amour que nous nous recommandons. Prier pour nous, très affectueuse, très chère et très affligée Vierge Marie.

Ainsi soit-il.

 

 

 

PDFtélécharger en PDF...